Concours Photo – Edition 2023

Nous sommes ravis d’annoncer le palmarès de cette troisième édition du concours photo Gravity sur le thème de « La Beauté de la Nature ».


Ces 20 photographies ont été exposées à la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand à Paris.


Quelques photos de la cérémonie de remise des prix

bientôt


L’exposition en video



Titres et légendes des 20 photos exposées

Nicolas Fraisse

Saut de baleine

A la saison des baleines à Mayotte (juillet à septembre), je décide de partir les observer en fin de journée.

J’en vois une qui commence à enchaîner des sauts. Je déclenche au moment de son saut avec les couleurs du coucher de soleil. Au loin on observe l’île voisine d’Anjouan à environ 100 km.

Yves Guénot

Baleine et baleineau

Les baleines à bosse viennent se reproduire dans les eaux de l’océan Indien. Ici à La

Réunion elles nous émerveillent entre Juin et Octobre.

Jean-François Gely

Depuis le Pain de Sucre

Le 27 mai, je grimpais au sommet du Pain de Sucre afin de réaliser cette photo.

Beaucoup de conditions étaient réunies pour réaliser la photographie que j’avais en tête mais la mer de nuages était absente.

Surveillant les prévisions météorologiques de près, ces dernières indiquaient la présence d’une mer de nuages 48h plus tard. Je suis alors remonté sur ce sommet perché à 3208m d’altitude et la mer de nuages était bien là.

Et c’est cette condition qu’il me manquait!

Tori Shea

Sonoran Fire

(texte traduit de l’anglais)

Un éclair impressionnant illumine le ciel nocturne du désert au sud-ouest des États-Unis, révélant le seul témoin : une forêt de cactus saguaro.

Thierry Bonnaudet

El Silencio

Il est 6h30, le réveil sonne. Je sors du van frontale sur la tête et marche les quelques pas qui me séparent du spot. Tout va assez vite grâce au repérage fait la veille. Je suis seul face au spectacle. Plus tard un workshop d’Italiens me rejoindra mais les lueurs seront terminées… D’un point de vue technique, il s’agit de quatre photos de 2’ chacune assemblées pour avoir toute la scène.

Muriel Vekemans

Tempête de neige

Photo prise lors d’un débarquement à Salisbury Plain en Géorgie du sud (à main levée).

Nous sommes restés 2h sur place et pendant ce court laps de temps nous avons eu toutes les météos possibles. Du soleil, de la pluie et de la neige.

Même les manchots royaux courbent le dos face aux bourasques de vent et de neige.

Patrick Gallet

Des royaux au soleil levant

J’avais un rêve, aller sur les Iles Falkland pour photographier la faune locale. Mais la réalité a été plus forte que le rêve ! Les manchots royaux au lever du soleil sur la plage de sable blanc de Volunteer Point sont un spectacle encré dans ma mémoire et celle de mon appareil photo.

A partir de la colonie de plus de 500 couples les manchots vont vers l’océan en petits groupes.

Patrick Gallet

Vol en silence

Le hibou des marais (Asio flammeus) est un oiseau qui me fascine par son vol planant à basse altitude et très silencieux. C’est un bon chasseur de petits mammifères, pris ici dans les marais de Guérande. Il est à la fois diurne et nocturne.

Celui-ci était en chasse à la tombée du jour, et semblait me regarder pendant son virage. Ses ailes rectilignes donnent une image marquante !

Brigitte Gillieaux

Remontée sur pente glacée

Photo d’un renard roux prise au Yellowstone National Park le 18/2/2019 par des températures avoisinant les -18 degrés avec un NIKON D500 et un objectif NIKKON 200-500 mm f 2.8 (au 700 mm) au 1.000ème de seconde, f 8, 500 ISO. L’épaisseur de sa fourrure en dit long sur les conditions là-bas l’hiver. Il a remonté cette paroi glacée avec une facilité déconcertante. Les herbes desséchées de la même couleur que son pelage en sont un rappel pertinent dans ce décor de glace.

Grant Stirton

Morning Reef

(texte traduit de l’anglais)

Cette image du sud de la mer Rouge est tirée de la série de l’artiste « Reefscape » qui forme une exploration visuelle de nos récifs tropicaux mondiaux, alors qu’il s’engage dans une explosion de biodiversité et remet en question notre vision de la permanence écologique, où plus d’un demi-milliard de personnes dépendent d’une ressource décimée aux trois quarts depuis 1950 par la pollution, la surpêche et le changement climatique. Son approche reflète les défis inhérents à la capture d’environnements sous-marins et les années passées en tant que guide d’expédition marine et instructeur de plongée à travers le monde.

Noëmie Lekehal

Rêve d’une refloraison

Dans cette dernière image, la nature paraît plus luxuriante et prend le dessus sur le reflet. Nous pouvons apercevoir la végétation au premier plan en haut et à la droite de l’image, entourant le reflet de la montagne, comme s’il s’agissait d’une refloraison.

Si les dégâts climatiques sont bien réels, une lueur d’espoir peut néanmoins nous inciter à agir et à reconsidérer notre rapport à la nature. Il ne s’agit pas d’effacer ce qui a été commis, mais peut-être de redonner un sens au rapport que nous pouvons entretenir avec l’environnement.

Laurent Barrera

Lotus Fall

Cette photographie a prise en Novembre 2022 dans le haut Jura à la tombée du jour.

Lorsque Brahma a créé le monde dans la mythologie hindoue, il était posé sur une fleur de Lotus qui est sa matrice! Le symbole précède l’événement. La fleur de Lotus est l’image même de l’existence et de la vie. Elle est le symbole premier avant même la création du monde!

Ce « paysage » d’étang en fin d’automne représente la beauté de la nature à travers le concept Wabi Sabi.

Théo Maynier

Vue d’en haut

L’ile de la réunion et le seul endroit en France ou l’observation des cétacés et donc des dauphins est autorisée avec la Polynésie française. Toute l’année, plusieurs espèces résidentes sont donc observables dans le respect d’une charte d’approche et déranger le moins possible les animaux. Sur cette photo nous pouvons y observer des dauphins longs becs vraisemblablement au repos.

Anthony Sala

L’oeuvre de la nature

Cette ancienne villa en ruine est abandonnée depuis plus d’une centaine d’années. Dépourvu de toit, la nature a rapidement repris ses droits créant dans beaucoup de pièces des décors de films pourtant bel et bien réel. La végétation couplée à l’architecture, moulures et multiples peintures ce trouvant à l’intérieur de cette demeure rendent ce lieu incroyable et cette photographie fascinante.

Photographie prise dans ancienne villa abandonné en Italie, 2019.

Olivier Cossart

Minuscule

Photo d’un renard polaire prise au Spitzberg devant un glacier. Elle nous montre la fragilité animale face à la nature.

Olivier Cossart

Pastel

Photo d’une chevrette qui essaye de passer inaperçue au milieu des fougères dans une forêt normande.

Marie-Jeanne Fautres

Dance des grues cendrées

Danse des grues cendrées pour la parade nuptiale, un spectacle saisissant au lever du soleil. La prise de vue en silhouette dessine les mouvements et la complicité de ses magnifiques oiseaux. Les couleurs matinales en font un décor exceptionnel.

Bruno Odeyer

L’offrande

Au début de la saison de reproduction, le Guêpier d’Europe effectue quelques parades qui mettent en valeur les couleurs vives de son plumage. Les parades vocales sont importantes. L’oiseau gonfle les plumes de la calotte et du cou, déploie sa queue vibrante et relève les ailes tandis qu’il chante. Il fait aussi des offrandes de nourriture à la femelle, très vite après leur arrivée sur les aires de reproduction. Les accouplements suivent en général ce comportement, mais souvent après plusieurs offrandes.

Vittorio Ricci

Flooded woods

(texte traduit de l’anglais)

Punte Alberete est une zone humide d’eau douce qui s’étend sur environ 190 hectares, encore caractérisée par une géomorphologie ancienne.

Avec son alternance de zones hautes et basses typiques de ce territoire, c’est une forêt inondée très fascinante, l’un des derniers encore existant dans le sud de l’Europe.

L’oasis est une succession suggestive de bois hygrophiles, de prairies submergées et d’espaces ouverts. Ce biotope, extrêmement important dans le système d’aires protégées de la région d’Émilie-Romagne, le réseau Rete Natura 2000 de l’UE, a été enlevé des derniers plans d’assèchement prévus pour les années 1960.

Stéphane Scotto

3 colors

Prise de vue aérienne réalisée à bord d’un ULM au-dessus de la réserve Naturelle de Petite Terre en Guadeloupe (Antilles françaises).

L’image montre trois aspects typiques et remarquables de ces ilots : une saline asséchée, une végétation qui s’est adaptée à cet environnement, et un lagon d’eau turquoise, bordé par une plage de sable fin et argileux.