Le Festival

logo du gravity festival

Le Premier Festival d’Art Urbain au service de la Planète

Première édition 26&27 Juin 2021 – Fondation GoodPlanet – 11h / 19h

Fondation GoodPlanet ©Marco Strullu

« Sois toi-même l’exemple que tu veux voir dans le monde »

– Gandhi

« C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l’écoute pas » – Victor Hugo

– Victor Hugo

« Nous ne pouvons pas désespérer des hommes, puisque nous sommes nous mêmes des hommes »

– Albert Einstein

Gravity est un FESTIVAL :

  • Graffiti, engagé sur le thème de l’environnement
  • Avec une programmation artistique internationale
  • Comprenant des conférences avec des intervenants de premier plan
  • Avec des ateliers de sensibilisation au problème écologique

Sensibiliser les visiteurs à la gravité de la situation écologique actuelle

10 artistes de renommée internationale

10 œuvres réalisées en 2 jours devant le public

Un seul thème autour des sujets liés à l’écologie ( protection de l’environnement, prise de conscience , …)

Dans le but d’éveiller les visiteurs à l’urgence de la situation actuelle

6 conférences d’une heure ouvertes à tous

Des conférenciers et acteurs majeurs du mouvement écologique

Les visiteurs auront accès à l’exposition en plein air de Vincent Muniez, à l’exposition Planète Océan qui occupe un étage du château, ainsi qu’à l’escape Game Mission Energie (2 sessions par jour, sur inscription le jour J) et à l’exposition Passeurs de sons (ouverte de 14h à 19h).

Et notre bilan carbone dans tout ça? POSITIF, bien entendu!

Au travers du programme Action Carbone de la Fondation Goodplanet, l’impact du festival sera calculé et compensé (déplacement des artistes et des conférenciers, matériaux utilisés…)
Les artistes utiliseront des bombes à base d’eau non-nocives pour l’environnement et de l’acrylique.

Nous voulons faire de ce festival la référence artistique en termes d’actions pour l’environnement.

La première édition parisienne aura donc lieu en 2021.
Dès 2022, le festival s’exportera dans une ou plusieurs grandes villes du monde.

Plus l’on parle de la situation critique dans laquelle la Planète se trouve, plus les consciences s’éveilleront et les choses évolueront!

Quelle terre laisserons-nous aux générations futures ?
Yann Arthus-Bertrand